Abandonnée

Il y avait la vie, ici, entre ces murs. Il y avait les rires, les pleurs, les joies, les déceptions, les petits combats et les grandes occasions. Il y a eu moins de rires, moins de joies, moins d’enfance et plus d’amertume, c’est la maison qu’on laisse pour que le temps s’écoule. Plus triste? Moins dur. Et ces visages qui changent, ces joues qui désemplissent, celles que la vie rattrape pour qu’elle avance; sans nous. La roue, l’adolescence, et ces murs restent froids, le foyer sans s’éteindre perd toute sa chaleur. Puis, elle, son enfance loin, qui cherche entre ces murs d’impossibles réponses. C’est la mort qu’on convoque avant qu’elle ne s’invite, alors? C’est la vie, aussi. Qui quitte ces murs. Parce qu’il y a la mort, ici, entre ces murs. Et la vie, surtout. La vie.
Ailleurs.

Abandonnée1Abandonnée2Abandonnée3Abandonnée4Abandonnée5Abandonnée6Abandonnée7Abandonnée8Abandonnée9Abandonnée10Abandonnée11Abandonnée12Abandonnée13Abandonnée14Abandonnée15Abandonnée16Abandonnée17Abandonnée18Abandonnée19Abandonnée20Abandonnée21Abandonnée22Abandonnée23Abandonnée24Abandonnée25Abandonnée26Abandonnée27Abandonnée28

Voici mon dernier travail photographique personnel.

J’ai mis 2 ans à le finaliser.

Je l’ai pensé comme un livre, il se lit comme tel.

Il s’agit de mon ouvrage le plus intime.

La série Abandonnée a été exposée au Musée de la Carte à Jouer lors de la Biennale d’Art Contemporain d’Issy les Moulineaux, de septembre à novembre 2019.

 

Une réflexion au sujet de « Abandonnée »

Répondre à Nancy Manley Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s